1er janvier 2017 : le pape François fait l’éloge de la non-violence à l’occasion de la 50ème journée mondiale de la paix

message-paix« La non-violence : style d’une politique pour la paix », tel est l’intitulé du message annuel du pape lors de la journée mondiale de la paix, le 1er janvier prochain. Ce message, daté du 8 décembre 2016, a été rendu public il y a quelques jours. Pour la première fois dans l’histoire de l’Eglise catholique, un pape consacre une allocution au thème de la non-violence. C’est un événement considérable que nous voulons saluer en montrant l’exceptionnelle avancée doctrinale que constitue cette réflexion du pape François, alors que plus que jamais, la guerre et la violence font rage dans le monde. Lire la suite

Histoire à l’école : déconstruire une mémoire guerrière et sélective

20140416171204-a61d4ea6-meDevant des millions de téléspectateurs, le candidat de la droite à la primaire François Fillon a récemment déploré que l’école n’enseignait plus Clovis et Jeanne d’Arc, deux héros de notre récit national. Outre que ses propos traduisaient une claire méconnaissance des programmes d’histoire, il n’en reste pas moins que ce candidat se situe dans la lignée des hommes politiques qui veulent instrumentaliser l’enseignement de l’histoire au profit d’une idéologie patriotique et guerrière. Le retour du port de l’uniforme qu’il prône s’inscrit d’ailleurs aussi dans cette volonté de caporaliser l’école, les enseignants comme les élèves, en s’appuyant sur une histoire nationale empreinte de militarisme qui serait la seule à pouvoir être enseignée à l’école. Lire la suite

Jean-Marie Muller, 50 ans d’engagements au service de la non-violence

j-m-muller    Il y a 50 ans, le 10 octobre 1966, Jean-Marie Muller donnait sa toute première conférence publique à Orléans sur le thème « La violence et l’évangile » dans le cadre d’une rencontre oecuménique à laquelle participait notamment l’évêque d’Orléans Guy Riobé et le pasteur Miroglio, responsable de l’Eglise réformée d’Orléans. Jeune professeur de philosophie, il est alors âgé de 26 ans, Jean-Marie Muller y faisait le constat que « le monde est en état de violence » et qu’ « il est menacé par la violence jusque dans son existence même ». Il posait alors cette question qui demeure toujours d’actualité : « Face à cela, que devons-nous faire, que pouvons-nous faire ? » C’est précisément à ces questions cruciales que Jean-Marie Muller ne cesse de réfléchir depuis cinq décennies en s’efforçant de relever le formidable défi que nous lance la non-violence. Lire la suite

La maire de Colomiers n’est pas Charlie !

14435335_686170841536046_4899980420153687603_o-630x0Difficile d’accepter la liberté d’expression lorsqu’on est directement concernée par un dessin, même un peu trash… Celui du jeune artiste columérin Graviar publié il y a quelques jours sur Facebook par le collectif « Château A Défendre, L’Armurier » n’a pas du tout été apprécié par la maire socialiste de Colomiers qui menace rien moins que de le traîner en justice. Cela se passe dans la deuxième ville de la Haute-Garonne, ville qui a accueilli le premier ministre, le gouvernement et une bonne partie de l’élite socialiste à la fin du mois d’août dernier. Lire la suite

Vers un nouveau mouvement de résistance pédagogique chez les enseignants du primaire ?

sans-titreDans quelques jours, le principal syndicat national des professeurs des écoles et des instituteurs, le SNUIPP, devrait lancer une consigne d’arrêt de la mise en oeuvre des Activités Pédagogiques Complémentaires (APC). Cette consigne de résistance pédagogique sera donnée lorsque le compteur des 35 000 engagements individuels à ne plus faire l’APC sera atteint (sur le site : http://findesapc.snuipp.fr/ ). Et il sera atteint d’ici peu… Lire la suite

Manuel Valls à Colomiers : osons dire quelques vérités déplaisantes

Alain Refalo
Conseiller municipal « Vivre Mieux à Colomiers »
(gauche citoyenne et écologiste)

manuel-valls-gouvernement-combatLe premier ministre, accompagné de nombreux ministres, viendra à Colomiers le lundi 29 août pour la réunion de rentrée du Parti Socialiste. Colomiers, 2ème ville de la Haute-Garonne après Toulouse, avec 38 000 habitants est une ville dominée depuis très longtemps par le parti socialiste, bien que celui-ci perde des plumes à chaque élection. Il n’a d’ailleurs gagné que de justesse les dernières élections municipales face à une liste de gauche citoyenne et écologiste, emmenée par Patrick Jimena. (lire ici notre article : L’inexorable déclin du parti socialiste à Colomiers). Lire la suite

Pour une Marseillaise de paix

ob_70a46d_p201picaNombreux sont ceux qui ont déjà souligné l’archaïsme et la cruauté des paroles de notre hymne national. Un chant dans lequel nous sommes invités à pourfendre « ces féroces soldats », cette « horde d’esclaves », ces « tigres sans pitié » et à soutenir « nos bras vengeurs » afin qu' »un sang impur abreuve nos sillons »…

Et pourtant de cérémonies officielles en manifestations sportives, notre pays continue de jouer cette chanson qui à l’origine était un chant de guerre, restant sourd aux étonnements et indignations légitimes qu’il suscite tant en France qu’à l’étranger.  Lire la suite

A Colomiers, les chasseurs sont une espèce toujours bien protégée…

ob_5736c4_autocollant-halte-chasseDans la deuxième ville de la Haute-Garonne, territoire largement urbanisé, subsistent quelques espaces forestiers, où certains appuient parfois sur la détente pendant que d’autres essaient de se détendre… Promeneurs, cyclistes, souvent à leur grande surprise, croisent parfois quelques énergumènes armés d’un fusil, membres de l’association communale de chasse. En Conseil municipal, nous avons à deux reprises, en avril 2015 et il y a encore quelques jours dénoncé l’attribution d’une subvention, même minime, à cette association qui pratique ce loisir qui consiste à tuer des animaux sauvages selon un plan de chasse préétabli.

Lire la suite