Affaire Greenpeace : raison d’Etat contre non-violence

Le-Rainbow-Warrior-couch-sur-c-t-dans-port-d-AucklandC’était il y a trente ans, le 10 juillet 1985. Un bateau de Greenpeace, le Rainbow Warrior, amarré dans le port d’Auckland en Nouvelle Zélande, subissait deux explosions, dont la seconde tuera le photographe Fernando Pereira. L’association écologiste s’apprêtait à mener une vaste campagne d’opposition aux essais nucléaires français dans le Pacifique. L’Etat français ne pouvait accepter la remise en cause d’une politique basée sur le « prestige » que confère la détention de l’arme nucléaire. Il décida alors d’engager les services secrets de la DGSE dans une opération visant à faire taire les écologistes. Avec des bombes pour « neutraliser » un bateau contestataire, des bombes pour faire échouer une action non-violente d’écologistes qui ne pouvaient se résoudre à être complices du crime nucléaire ! Lire la suite

De la crédibilité dans l’opposition aux armes nucléaires françaises

ArmesnucléairesstopC’est avec grand plaisir que je relaie sur mon blog ce texte de Jean-Marie Muller en tant que nouveau plaidoyer pour le désarmement nucléaire unilatéral de la France.  Jean-Marie Muller est écrivain et philosophe, porte-parole du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN). Il est l’auteur de Libérer la France des armes nucléaires (Ed. Chronique Sociale, 2014) dont nous avons rendu compte ici : http://alainrefalo.org/2015/04/11/145/ Lire la suite

A propos de l’ouvrage Libérer la France des armes nucléaires de Jean-Marie Muller

La dissuasion nucléaire est encore un sujet tabou en France. Les responsables politiques, de droite comme de gauche, depuis quarante ans, manient la plus parfaite des langues de bois à son sujet, dans un déni iliberer_la_france_des_armes_nucleaire_couvnsistant et désespérant des enjeux éthiques, politiques et stratégiques que posent l’existence de ces armes de destruction massive. Ce faisant, les citoyens français n’ont jamais eu la possibilité de s’exprimer et encore moins de se prononcer sur la dissuasion nucléaire.

Un livre (1) vient enfin rompre cet apparent consensus français. Jean-Marie Muller (2), dans un éloquant, mais rigoureux plaidoyer pour « libérer la France des armes nucléaires », apporte tous les éclairages nécessaires pour délégitimer l »idole nucléaire ». Lire la suite